L’histoire du Phantom Manor

L’histoire du Phantom Manor est peu connue, et, soyons honnête, pas clairement compréhensible en visitant le manoir. Voici donc l’histoire en détail.

En 1860, Henry Ravenswood s’installe à Thunder Mesa à la recherche de ce que tout homme américain cherche dans l’ouest à cette époque, de l’or ! Il devient si riche qu’il devient propriétaire de la Thunder Mesa Mining Company. Il rencontre alors celle qui deviendra sa future femme, Martha Ravenswood. Henry fit bâtir un gigantesque manoir de style victorien sur les hauteurs de la mine, sur la colline légendaire de Boot Hill (la colline des pendus par les pieds). Ce lieu était sacré pour les Indiens vivant ici autrefois. Mais cela n’empêcha pas l’entrepreneur d’y faire construire son propre cimetière privé à proximité, sans savoir que cela lui porterait sûrement malheur et qu’il irait y reposer plus tôt que prévu.

Martha Ravenswood donna naissance à une petite fille qu’ils appelèrent Mélanie. Cette petite fille pleine d’innocence devint une jolie jeune femme, douce et candide. Elle tomba amoureuse d’un mineur travaillant pour son père.

Un grand mariage fut organisé et cet évènement devint le sujet de conversation principale dans tout à Thunder Mesa. Mais à l’approche de la date fatidique, un premier drame eut lieu. Post mariage,les deux amants prévoyaient de quitter le Manoir, mais il en était or de question pour le vieux Ravenswood ! Sa colère réveilla l’oiseau Tonnerre , une divinité protectrice, retenue dans l’ancien cimetière indien (pour en savoir plus sur ça trace, cliquer ici).

Par une nuit d’orage, le ciel gronda et des éclairs frappèrent la montagne, provoquant l’explosion de la mine, et emportant les âmes damnées de Henry Ravenswood et de sa femme, Martha.

Le mariage fut maintenu. Mais le fantôme d’Henry s’attaqua au pauvre fiancé sans défense, avant que la cérémonie n’ait pu être célébrée. Ce n’est que plus tard que l’on retrouva sa dépouille, pendue dans le hall du manoir. Mélanie s’enferma dans cette demeure et se mit à la recherche de l’âme de son amour perdu…

La ville sombra peu à peu… En 1890, deux domestiques, retenus par le fantôme d’henry réussirent à s’échapper du manoir.

Avec le temps, le Manoir prit le nom de Phantom Manor

Dans la grande tombe prête du manoir on peut encore entendre battre un coeur symbole d’un amour que rien n’a détruit.

(crédits photos : ©Mathieu Noël)

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Le Big Thunder Mountain, l'antre d'un dieu foudroyant | magicdisneyland.fr Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] « L’histoire du Phantom Manor » que vous pouvez retrouver en cliquant ici, vous avez appris que l’oiseau tonnerre qui habite la montagne est en partie responsable de […]